Conseils gestion

  • Gérer au quotidien : un véritable métier
  • Fixer le bon niveau de loyer
  • Trouver un locataire dans les meilleurs délais
  • Prévenir les impayés de loyers
  • Déléguer la gestion de votre bien

Conseils syndic

  • Syndic de copropriété : quel est son rôle auprès des copropriétaires ?
  • Règlement de copropriété : quels sont vos droits et vos devoirs ?
  • Parties communes et privatives : quelles différences ?

Conseils gestion

  • Gérer au quotidien : un véritable métier

    Fixation des loyers, recherche et sélection du locataire, état des lieux, encaissement des loyers et charges, travaux, congé… : la gestion d’un bien immobilier en direct n’accepte pas de demi-mesure ! Elle nécessite une grande disponibilité, une forte implication et la maîtrise de solides compétences légales et comptables.

    Notre agence vous accompagne par son expertise et son savoir-faire.
    Avec ADB Vernier, vous avez la possibilité de déléguer la totalité de l’administration de votre bien à votre conseiller. Son intervention vous permet ainsi d’investir en toute sérénité, de sécuriser vos revenus et de vous garantir une totale tranquillité au quotidien.

    Les frais de gestion locative sont déductibles des revenus fonciers. Votre conseiller vous aide à remplir votre déclaration des revenus fonciers avec envoi d’un document récapitulatif annuel.

    Le Mandat de gestion locative ADB Vernier
    En fonction de vos besoins, votre Conseiller vous propose un choix de services à la carte et modulables, définis par le Mandat de gestion locative. Il peut assurer tout ou partie de la gestion quotidienne de votre locataire et de votre bien :

    – recherche de locataire, rédaction du contrat de location, remise des clés, état des lieux…

    – prise en charge de toutes les obligations techniques : petits et gros travaux, sélection de prestataires de confiance,

    – formalités juridiques (litiges, sinistres éventuels) et administratives aussi bien auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) que des organismes publics, des compagnies d’assurance…

    – appel et encaissement des loyers, envoi des quittances, suivi des règlements,

    – régularisation des charges locatives et paiement des charges de copropriété et des taxes,

    – envoi du compte rendu de gérance de votre bien tous les mois,

    – départ du locataire et relocation, renouvellement du bail,

    – gestion de toutes vos obligations, en conformité avec la loi et ses évolutions,

    – représentation, si vous le souhaitez, aux assemblées générales de copropriété selon conditions spécifiques du mandat de gestion.

  • Fixer le bon niveau de loyer

    Ce point, a priori évident, reste encore trop souvent négligé des propriétaires bailleurs. Une omission qui peut pénaliser l’investisseur. En effet, si le prix est surévalué, les périodes de vacances risquent d’amputer la rentabilité financière du bien en entraînant des pertes de loyer… À l’inverse, s’il est sous-évalué, c’est un manque à gagner !

    ADB Vernier vous accompagne avec l’Étude Locative de Marché (ELM).
    Votre conseiller vous aide à fixer le bon niveau de loyer grâce à l’ELM, une méthode objective et précise pour évaluer le loyer de votre bien. Elle se fonde sur l’expertise approfondie du marché locatif de votre agence et étudie les biens comparables en location, en termes de caractéristiques et d’emplacement, ainsi que sur la connaissance technique du marché de votre conseiller.

  • Trouver un locataire dans les meilleurs délais

    Un logement vide est un logement qui coûte au lieu de rapporter puisqu’il génère des charges. Sans parler du risque de dégradation du bien ou de perte des éventuels avantages fiscaux associés au montage. Trouver (ou retrouver) rapidement un locataire est donc tout simplement primordial pour la bonne rentabilité locative de son bien.

    ADB Vernier vous accompagne avec une stratégie de commercialisation performante, apportée grâce à la collaboration qu’entretien votre agence avec le réseau ORPI, qui met à votre disposition des moyens de communication et de commercialisation exceptionnels.
    Avec de nombreux partenariats conclus avec des sites leaders en immobilier vous êtes assurés d’une visibilité inégalée sur Internet, l’un des premiers moyens de recherche de biens.

    Pour promouvoir votre bien, notre partenaire déploie également des moyens locaux traditionnels tels que des mailings ciblés, annonces dans la presse immobilière, pose d’un panneau « À louer », alertes e-mails…

    Avec ADB Vernier, votre bien est remarquable et remarqué !

  • Prévenir les impayés de loyers

    Sélectionner un locataire justifiant de revenus suffisants et/ou de solides garanties financières permet évidemment de diminuer le risque d’impayés. Sans toutefois l’éliminer totalement car même les « bons » locataires ne sont pas à l’abri de revers de fortune et les cautions de personnes physiques pas toujours satisfaisantes… Souscrire une assurance spécifique dite « Garantie Loyers Impayés » s’avère éminemment salutaire.

    ADB Vernier vous accompagne en vous offrant les meilleures garanties
    Votre conseiller possède une solide expérience de la sélection des locataires. En amont, il effectue une vérification rigoureuse des dossiers et de l’authenticité des pièces fournies par les candidats et leurs cautions. Ensuite, tout au long de la vie du bail, votre conseiller reste à l’écoute. Il entretient de bonnes relations avec votre locataire, ce qui lui permet d’anticiper d’éventuelles difficultés et, le jour venu, de réagir très vite, au besoin en l’aidant à trouver des solutions.

    Parallèlement, nous avons négocié pour vous des contrats d’assurance performants et compétitifs pour préserver la rentabilité locative de votre bien en cas d’aléas: loyers impayés, détériorations de votre bien, contentieux avec le locataire ou avec la copropriété du fait du locataire, vacances locatives…
    N’hésitez pas à en parler avec votre conseiller.

    Assurance loyers impayés
    Selon les contrats, elle peut couvrir :
    – le remboursement des loyers impayés (loyers, charges et taxes récupérables) jusqu’aux montants fixés par le contrat,
    – le remboursement des frais de réparation consécutifs à des dégradations.
    Le + ADB Vernier : pour les logements neufs ou entièrement rénovés lors de la location, la remise en état peut également être garantie en valeur à neuf,
    – l’indemnisation du propriétaire en cas de départ prématuré du locataire et le versement d’une indemnité en cas de décès de ce dernier,
    – les frais de procédure engagés pour recouvrir le montant des loyers impayés (ou pour obtenir le remboursement des dégradations),
    – une protection du propriétaire bailleur, pour tout litige naissant avec le locataire ou de son fait : procédures d’expulsion, troubles à la copropriété… Sachez que vous pouvez également couvrir le risque
    de vacance locative : en cas d’impossibilité de relouer après un certain délai, l’assurance peut prendre en charge le loyer.

    Le coût de l’assurance loyers impayés oscille généralement entre 2 et 4 % du montant annuel des loyers. Il est entièrement déductible des revenus fonciers bruts du propriétaire.

  • Déléguer la gestion de votre bien

    L’entrée du locataire dans les lieux marque le véritable commencement de la vie du bail. Gestion quotidienne du locataire, respect des obligations légales et comptables, déplacements pour les petits travaux, sinistres éventuels… être propriétaire bailleur exige une grande disponibilité, ainsi que de solides compétences juridiques. Soucieux de préserver leur tranquillité, de nombreux propriétaires bailleurs préfèrent donc confier la gestion de leur bien à un professionnel aguerri. Une option d’autant plus avantageuse que les frais de gestion locative sont déductibles de leurs revenus fonciers !

    Nous vous accompagnons grâce à nos compétences juridiques, fiscales… et humaines
    Professionnel de proximité, parfaitement formé, votre conseiller dispose des compétences indispensables pour vous aider à prendre les bonnes décisions dans un contexte réglementaire de plus en plus complexe et évolutif. Il est également prédisposé à la gestion administrative et humaine des diverses situations auxquelles peuvent se retrouver un jour confrontés locataires et propriétaires. Enfin, il vous informe régulièrement via des comptes-rendus de gestion et vous accompagne au quotidien pour un confort optimal.

Conseils syndic

  • Syndic de copropriété : quel est son rôle auprès des copropriétaires ?

    Le syndic de copropriété est élu par l’assemblée générale des copropriétaires pour une durée de un à trois ans maximum. Son rôle est de gérer l’immeuble et ses équipements collectifs.
    Il ne peut être révoqué en cours de mandat sauf en cas de faute grave avérée.

    Les quatre missions du syndic de copropriété sont :
    – percevoir les charges et gérer les comptes de la copropriété,
    – administrer la copropriété,
    – exécuter les décisions de l’assemblée générale,
    – s’assurer que les copropriétaires respectent le règlement de copropriété.

  • Règlement de copropriété : quels sont vos droits et vos devoirs ?

    Le règlement de copropriété doit comporter la répartition des charges entre les copropriétaires, les parties communes et privatives et leurs usages.

    En cas de non-respect du règlement par un des copropriétaires, ce dernier se verra adressé par lettre recommandée avec accusé de réception une mise en demeure. Si le copropriétaire ne respecte pas le règlement, il pourra être saisi par le tribunal de grande instance.

    En dehors du respect du règlement de copropriété, les copropriétaires sont tenus à certaines obligations notamment le paiement des charges, des travaux votés en assemblée et enfin le respect de la tranquillité des autres copropriétaires.
    Outre le respect du règlement de copropriété, le paiement des charges, le paiement des travaux votée par l’assemblée générale ou encore le respect de la tranquillité des autres copropriétaires font partie des obligations des copropriétaires

    Pour plus d’infos à ce sujet, rendez vous sur le site du Service public ou bien contactez nous directement.

  • Parties communes et privatives : quelles différences ?

    On distingue deux parties dans un lot de copropriété : les parties dites privatives et les parties dites communes.

    Les parties communes
    Les parties communes sont, comme leur nom l’indique, communes à tous les copropriétaires. Le règlement de copropriété définit en détail ces parties. Vous pouvez le consulter pour connaitre vos droits sur celles-ci. En règle générale, sont considérées comme parties communes la toiture, les fondations, les façades, les cours, les parcs, les jardins, les voies d’accès, les ascenseurs, les escaliers, les compteurs, les installations d’eau chaude et de chauffage. Les balcons et les terrasses sont parfois considérées comme des parties communes.
    Toute action sur l’un de ces éléments doit être votée par l’assemblée générale.

    Les parties privatives
    Les parties privatives définissent le ou les lots dont vous avez fait acquisition. Vous êtes totalement libre de modifier ces lots privatifs. Toutefois, certaines parties peuvent être considérées comme communes par le règlement. Ce peut être le cas des murs porteurs, planchers, canalisations mais aussi balcons et terrasses.
    Les parties privatives sont les parties dont un copropriétaire fait l’acquisition. Libre à lui de modifier ces lots.

    Il est donc nécessaire, avant tous travaux, de se renseigner sur la nature du lot visé par les travaux.

Besoin de conseils supplémentaires ? Contactez-nous !